Règlement

DISPOSITIONS PARTICULIERES AU TROPHEE INTERNATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT AGRICOLE – EDITION 2022
Généralités

Article 432 Propriété et organisation Le Trophée International de l’Enseignement Agricole est organisé par le Concours Général Agricole en partenariat avec le Groupe France Agricole, sous la tutelle pédagogique de la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER) du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

Article 433 Objectifs

Le Trophée International de l’Enseignement Agricole a pour objectif :

La valorisation du travail réalisé dans les établissements d’enseignement agricole pour la formation des élèves ;

La mise en avant de la pluridisciplinarité (enseignement technique, expression française, enseignement socioculturel, technologies de
l’informatique et du multimédia, langues étrangères, …) ;

Le renforcement des partenariats entre enseignement et professionnels.

Article 434 Conditions d’admission

Le Trophée International de l’Enseignement Agricole est ouvert :

Aux apprentis, stagiaires ou étudiants à partir de la classe de 2nde, âgés de 15 à 25 ans à la date d’ouverture du SIA ;

Aux établissements français d’enseignement agricole publics ou privés dont le troupeau bovins laitiers ou allaitants de l’exploitation compte
un numéro de cheptel qui correspond au nom de l’établissement et qui doit être adhérent à un Organisme de Sélection ;

Aux établissements étrangers ayant signé une convention de partenariat avec un établissement français participant.


Article 435 Composition des équipes

Les équipes peuvent être françaises ou étrangères témoignant d’une démarche partenariale avec un établissement étranger.
Dans le cadre de la vocation pédagogique du trophée, les établissements disposant de niveaux d’enseignements secondaires et supérieurs sont encouragés à mixer ces niveaux dans leur équipe et à valoriser cette complémentarité dans la réalisation des épreuves.

Article 436 Epreuves
Le Trophée International de l’Enseignement Agricole comprend quatre épreuves :

  1. L’épreuve de communication :
  • Rédaction d’un article de presse
  • Décoration et animation de la stalle
  1. L’épreuve de manipulation d’un bovin en toute sécurité
  2. L’épreuve du grand oral de présentation sur le ring
  3. L’épreuve de notation du comportement des élèves sur le salon
    La première épreuve est préparée dans le cadre de l’établissement. Les trois suivantes se déroulent sur le Salon International de l’Agriculture.
    Chaque équipe doit obligatoirement participer à l’ensemble des épreuves.

Article 437 Sections

Les établissements concourent par section :

1ère section : groupe 1 « races laitières »

2ème section : groupe 2 « races laitières »

3ème section : groupe 1 « races allaitantes »

4ème section : groupe 2 « races allaitantes »

5ème section : établissements étrangers

Un minimum de 3 établissements étrangers est nécessaire pour constituer la 5ème section. L’organisateur se réserve le droit de regrouper les sections en fonction du nombre de participants. La composition des sections est réalisée par le logiciel de manière aléatoire en amont.

Article 438 Tenue vestimentaire Les participants doivent porter le gilet sans manche et le polo qui sont fournis par l’organisateur, un pantalon ou une jupe et des chaussures de couleur foncée. Cette tenue doit être portée pendant les épreuves sauf lors de l’épreuve de manipulation d’un bovin en toute sécurité où les équipements de protection individuelle (EPI) sont de rigueur pour la manipulation des animaux. L’élève en charge des commentaires peut garder son polo et son gilet sans manche. En dehors des épreuves, les élèves doivent porter le gilet sans manche par-dessus leur vêtement.

Article 439 Responsabilités
Les organisateurs ne pourront être tenus pour responsables si, par suite d’un cas de force majeure ou toute autre cause indépendante de leur volonté, le présent Trophée devait être annulé ou reporté.
L’organisateur se réserve le droit d’écourter, de proroger, de modifier ou même d’annuler le concours sans préavis. Les litiges éventuels seront réglés
par le Commissaire général dont les décisions sont sans appel.
En aucun cas l’organisateur n’est responsable des accidents ou maladies de quelque nature que ce soit pouvant survenir aux représentants des
établissements, à leurs employés, à des tiers ou aux animaux, même du fait de l’incendie.

Article 440 Mineurs
Les enfants mineurs, non accompagnés de leur tuteur légal, ne sont pas autorisés à rester sur le salon entre 21h00 et 6h00. Il est rappelé que selon le
cadre général de la législation en vigueur, les enfants mineurs ne sont pas autorisés à travailler à l’intérieur du salon entre 21h00 et 6h00.
Les mineurs en visite sur le salon ou intervenant dans le cadre des différents concours et trophées se déroulant sur le SIA ou des différentes activités liées aux soins des animaux, sont placés sous la responsabilité de leurs tuteurs légaux, leur établissement scolaire ou par défaut de leur(s)
accompagnateur(s). L’organisateur ne saurait être tenu pour responsable de tout préjudice direct ou indirect du fait d’un défaut de surveillance des
mineurs.

Article 441 Sponsors
Il est interdit aux établissements de montrer leurs sponsors pendant les épreuves sur le ring ou pendant la remise des prix. La mention des sponsors est autorisée dans l’article de presse.

Article 442 Litiges
Le fait de participer au Trophée implique l’acceptation pleine et entière du présent règlement. Toute contestation doit être adressée, par courrier, au
Commissaire général du Concours Général Agricole. Aucune contestation ne sera prise en compte passé un délai de deux mois après la clôture du
concours.

Article 443 Informations nominatives
Les coordonnées des participants seront collectées et traitées informatiquement, conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée. Chaque participant dispose d’un droit d’accès, de rectification ou de radiation des informations le concernant en écrivant à l’adresse de l’organisateur.

Article 444 Droit à l’image
Les participants et accompagnateurs du Trophée International de l’Enseignement Agricole autorisent à titre gratuit pour une durée de 5 ans les organisateurs du Salon International de l’Agriculture et du Concours Général Agricole, les copropriétaires du CGA et le Groupe France Agricole ainsi que leurs partenaires, d’une part à les photographier et filmer, et d’autre part à exploiter leur image sur tous les supports connus et sous toutes formes pour les besoins de l’événement ainsi que dans le cadre de la communication faite autour de la manifestation.
Par « exploitation » il est entendu notamment le droit de reproduire, publier, représenter, adapter, retoucher, monter, numériser et exposer l’image des participants dès lors que celle-ci ne soit en rien altérée. En s’engageant au Trophée International de l’Enseignement Agricole, les participants donnent leur consentement à la reproduction et à la diffusion de leur image par les organisateurs du Salon International de l’Agriculture et du Concours Général Agricole, les copropriétaires du Concours Général Agricole, le Groupe France Agricole et leurs partenaires.
Lors de l’inscription une autorisation de diffusion de l’image sera demandée aux parents des participants mineurs. Le formulaire est disponible en téléchargement dans l’interface de l’établissement sur l’extranet du CGA. Il doit être retourné signé au plus tard le vendredi 21 janvier 2022. Les candidats mineurs n’ayant pas retourné ce formulaire signé ne pourront pas participer au Trophée.

Modalités d’inscriptions

Article 445 Demande d’inscription
Une seule équipe est admise par établissement. Un établissement disposant de plusieurs sites ne peut participer qu’avec une seule équipe.
La demande de pré-inscription doit être retournée par le responsable d’établissement avant le lundi 4 octobre 2021. La personne en charge du dossier doit obligatoirement être un enseignant de l’établissement et ne peut être un élève. Les renseignements complémentaires concernant l’inscription des élèves, des accompagnateurs et des animaux sont à saisir sur l’extranet au plus tard le vendredi 29 octobre 2021. Les informations concernant les participants, les accompagnateurs ou l’animal peuvent être modifiées jusqu’au vendredi 21 janvier 2022. Au-delà de cette date, toute modification sera impossible. Tous les renseignements demandés sont obligatoires sous peine de rejet de la demande. Seuls les dossiers d’inscription complets seront validés. Le nombre d’équipes en compétition est limité par l’organisateur à 50. Une dérogation pourra être accordée par le Commissaire général dans la limite des stalles disponibles.

Article 446 Inscription des élèves
Chaque établissement désigne une équipe constituée de quatre à six élèves titulaires (section établissements étrangers : entre trois et six élèves) pour le
représenter lors du trophée. Un ou deux suppléants peuvent être inscrits en cas d’empêchement d’un titulaire. Si aucun suppléant n’a été inscrit à la date limite demandée, le titulaire ne pourra pas être remplacé.
Si un élève a déjà participé au Trophée International de l’Enseignement Agricole de l’année précédente ou d’une année antérieure, il ne peut être proposé.

Article 447 Inscription des accompagnateurs
Le nombre d’accompagnateurs est limité à deux par équipe. Pour les élèves majeurs, un seul accompagnateur est obligatoire. Si un ou plusieurs élèves
engagés sont mineurs, deux accompagnateurs sont exigés. Le non-respect de cette consigne fait encourir à l’établissement concerné des sanctions.
Ces accompagnateurs devront faire partie du corps enseignant, du personnel d’exploitation ou du personnel administratif de l’établissement et seront considérés comme les représentants légaux de l’établissement pendant toute la durée du salon. Le ou les accompagnateurs doivent être présents sur la totalité de la durée du trophée sous peine de sanction de l’établissement. Si un accompagnateur ne peut pas être présent sur la totalité de la durée du trophée, il peut se faire remplacer par un collègue.

Article 448 Inscription des bovins
L’établissement doit présenter un bovin apte aux épreuves de manipulation et de présentation. Une attention particulière doit être portée quant au
choix de l’animal, son caractère docile et la complète maîtrise de son dressage, qui sont des éléments primordiaux pour la sécurité sur le salon.
Chaque établissement inscrit un animal titulaire, un animal suppléant (de la même race) et le veau si la vache est suitée. La présence d’un veau n’est
pas une obligation, il n’en est pas tenu compte dans la notation. Les animaux doivent être issus des races admises au CGA.
Section établissements étrangers : L’établissement français partenaire mettra sa vache à disposition de l’établissement étranger durant le trophée.
· Pour les races laitières : une vache « primipare » ou une vache « multipare »,
· Pour les races allaitantes : une vache adulte, éventuellement suitée, ou une génisse de plus de 24 mois.
L’inscription d’un animal qui a été sélectionné pour le concours des animaux de la race concernée pendant le CGA n’est pas autorisée.
Les établissements admis à concourir peuvent télécharger une lettre d’admission pour l’animal à partir de début février 2022. Les animaux, lors de leur arrivée sur le salon, devront être accompagnés de cette lettre d’admission et d’un certificat sanitaire du modèle fourni par le CGA et répondre aux conditions indiquées sur cet imprimé.
Les établissements qui se trouvent dans l’impossibilité de présenter l’animal titulaire ou suppléant sont tenus d’en aviser les organisateurs en précisant les raisons de ce désistement. En cas de force majeure ou de nécessité, le Commissaire général peut décider de faire dérouler l’épreuve avec un autre animal que celui prévu.

Article 449 Déclaration de moyens
Les établissements prennent à leur charge l’hébergement et les repas des élèves et des accompagnateurs pendant toute la durée du salon. Le couchage des élèves et des accompagnateurs dans l’enceinte du Parc des Expositions est formellement interdit. Le récépissé de la réservation d’hôtel doit être envoyé à l’équipe organisatrice au plus tard le vendredi 21 janvier 2022.

Gestion sur le salon

Article 450 Responsabilités vis-à-vis des animaux
L’assurance des animaux, leur transport, leur conduite, leur installation, leur présentation au jury et au public, leur surveillance, leur entretien (y compris la réfection des litières), leur retour sur l’exploitation, doivent être assurés par l’établissement, sans que les organisateurs aient à supporter aucun frais ni à assumer aucune responsabilité, notamment en cas de destruction, de mortalité ou de vol.

Article 451 Moyens fournis par l’organisateur
A partir du mardi 1er mars 2022, 21 heures jusqu’au dimanche 6 mars 2022, minuit, l’organisateur met à la disposition des établissements :

  • Une stalle pour la vache ;
  • Une stalle pour le veau ou une case collective (en fonction des places disponibles);
  • L’accès à la salle de traite ;
  • L’accès à l’aire de lavage.
    La paille, le foin, une ration complète à base d’ensilage de maïs et de l’eau sont également fournis.
    Le bac pour l’ensilage doit être obligatoirement apporté par les équipes.

Article 452 Badges d’entrée
Les e-badges d’accès nominatifs seront téléchargeables uniquement par les référents des établissements qui recevront à partir du 31 janvier 2022 un
lien sécurisé d’accès à la plateforme de préenregistrement. Seuls les participants titulaires et les accompagnateurs auront droit à un badge.
En cas d’utilisation frauduleuse des badges, ceux-ci seront confisqués et l’établissement disqualifié.

Article 453 Panneau d’identification
A la tête de chaque animal, l’organisateur place un panneau d’identification comportant notamment les renseignements suivants :

Nom de l’animal, race, numéro national, origine (père, mère, GPM), date de naissance ;

Nom et adresse du propriétaire ;

Nom et adresse du naisseur ;

Nombre de lactations ;

Poids (le poids affiché sur la pancarte, est obligatoirement celui de la pesée officielle qui est obligatoire) et index du sujet et des parents
le cas échéant ;

En race laitière, selon les stratégies de sélections des OS concernés, les données suivantes pourront le cas échéant être mentionnées
(affichage non obligatoire) :
o Les productions du sujet lui-même ;
o Ou à défaut celles de sa mère, représentées par :
§ La meilleure lactation 305 jours ou la production totale réelle (non corrigée) au cours de la vie ;
§ Un index ou un indicateur concernant l’expression priorisée.
Toute autre pancarte non officielle est interdite et sera retirée par l’organisateur.

Article 454 Conduite des animaux
Les déplacements des bovins seront effectués avec un licol. Toutes les personnes en charge des animaux au niveau des stalles et des déplacements, devront porter des vêtements et chaussures conformes aux normes de sécurité.
Pendant les heures d’ouverture du salon au public, les déplacements seront accompagnés de l’équipe de sécurité prévue par le Commissariat aux Bovins.

Article 455 Alimentation des veaux
La tétée des veaux dans les cases à veaux collectives sera réalisée en dehors des horaires d’ouverture du salon (avant 9h et après 19h) ou sur demande de 11h à 12h et de 15h à 16h avec l’équipe de sécurité prévue par le Commissariat aux Bovins.

Article 456 Traite
Les vaches laitières présentes sont traites :

De 20h00 à 22h00 le mardi 1er mars 2022 ;

De 6h15 à 7h45 et de 17h30 à 19h00 du mercredi 2 mars au samedi 5 mars 2022 ;

De 6h15 à 7h45 et de 16h00 à 19h30 le dimanche 6 mars 2022.
Les animaux soumis à des traitements antibiotiques doivent impérativement être identifiés avec un bracelet et traits en réseau séparé.
Aucune indemnisation ne sera versée aux établissements pour la production laitière récoltée.


Les épreuves

Article 457 Epreuve n° 1 : communication
Cette épreuve comprend deux sous-épreuves :

  1. Rédaction d’un article de presse
  2. Décoration et animation de la stalle
    Les épreuves préparées dans l’établissement doivent être obligatoirement réalisées par les élèves et non par des professionnels.
  3. Rédaction d’un article de presse
    Un article de presse relate un événement, présente des faits ou expose un point de vue, en respectant les règles suivantes :
  • Le choix d’un angle (prise de position) en fonction des questions soulevées par le sujet, par une polémique, par les conséquences induites ;
  • Un titre et un chapeau d’introduction faisant apparaître l’essentiel de l’information ;
  • En plus du titre et du chapeau, l’article peut être complété par un encadré qui apporte un éclairage sur un des aspects traités.
  • Le contenu doit répondre aux questions qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi ;
  • Le style doit privilégier les phrases courtes et éviter le jargon ;
  • La longueur demandée (ou calibrage) doit être respectée ;
  • La présentation doit renforcer la lisibilité du texte, grâce à l’intertitre et aux légendes des photos et phrases de relance.
    Il comporte en général trois grandes parties :
  • L’attaque (première phrase du texte) qui incite le lecteur à lire la suite : phrase sans verbe, description imagée ou citation ;
  • Le corps (la plus grande partie du texte). Selon sa longueur, il peut être séparé par des intertitres ;
  • La chute (dernière phrase) qui marque la fin du texte.
    a) Les règles rédactionnelles :
  • Un titre
  • Un chapeau d’introduction faisant apparaître l’essentiel de l’information
  • Des inter et une phrase de relance (phrase qui peut être issue du texte) pour rythmer l’article
  • Un encadré minimum sur un angle particulier
  • Deux photos légendées minimum
  • Possibilité d’une infographie
    b) Le thème :
    Les candidats doivent rédiger un article de presse sur le thème « Elevage bovin & changement climatique ».
    c) Le format de l’article et sa remise :
    Le texte (en français) ne doit pas dépasser deux pages au format A4 en orientation portrait, avec un blanc tournant de 1 cm et une marge en
    pied de 6 cm où pourront apparaître les logos des partenaires et de l’établissement. Les partenaires ne pourront être ni un organisateur de salon, ni un groupe de presse, ni un organisme bancaire ou d’assurance. Les partenaires officiels du Concours Général Agricole ne sont pas concernés par cette restriction. Le texte ne devra pas comporter plus de 8000 caractères (lettres, espaces et caractères compris), pour laisser de la place aux illustrations (photos, infographies).
    L’article sera téléchargé en format PDF (HD) sur l’interface du concours, au plus tard le vendredi 7 janvier 2022 en précisant le nom de
    l’établissement. Toutes les photos utilisées devront être libres de droits.
    Section établissements étrangers : Les établissements étrangers peuvent rédiger l’article de presse en français ou en anglais/allemand/espagnol
    mais dans ce cas, une deuxième version de l’article traduit en français doit être fournie. L’accompagnement de l’établissement français
    partenaire pour cette traduction est fortement recommandé.
    L’épreuve sera obligatoirement réalisée par les participants et non par le service communication de l’établissement. Elle sera jugée sur l’efficacité de l’article, l’impact de l’accroche, la créativité, la cohérence du contenu, la qualité rédactionnelle, la qualité des illustrations, la qualité de la mise en page et le respect des consignes.
  1. Décoration et animation de la stalle
    Les candidats français devront décorer et animer la stalle de l’animal adulte en déclinant le thème du SIA : « La formation aux métiers de
    l’élevage : notre quotidien, votre avenir ! ».
    Section établissements étrangers : Ils pourront communiquer sur l’agriculture de leur pays, leur établissement, leur partenariat avec l’établissement
    français.
    Les restrictions suivantes doivent être respectées sous peine de retrait de points :

Seul l’espace de tourbe à l’arrière de l’animal adulte peut être personnalisé par les participants ;

La décoration de la stalle ne doit pas empiéter sur les allées qui doivent impérativement rester libre à la circulation du public ;

La signalétique et les éléments de décoration de l’équipe ne doivent pas masquer la signalétique du CGA-SIA ;

Aucun support ne doit être fixé à la stalle ;

La décoration installée ne doit pas empiéter sur l’espace des animaux ;

Le devant de la stalle (tête de l’animal) doit rester libre de toute décoration ;

La dimension de la décoration ne doit pas dépasser 1 m H x 0.50 m L ;

La dégustation et la distribution de produits alimentaires sont interdites.
En dehors des épreuves, deux élèves doivent obligatoirement être présents auprès de la stalle. La présence de l’ensemble de l’équipe n’est pas exigée.
Les critères d’appréciation seront les suivants : le respect des consignes, la qualité visuelle, l’originalité et le respect de la thématique, l’interaction avec le public (accueil, relationnel, échange, etc.).

Article 458 Epreuve n° 2 : manipulation d’un bovin en toute sécurité
Cette épreuve a pour objectif de renforcer les liens entre l’animal et l’homme. La manipulation des bovins est une pratique quotidienne de l’élevage, utilisée dans toutes les interventions sur les animaux. Les techniques d’approche sont indispensables pour isoler un animal et le guider dans l’installation de contention. Les pratiques de manipulation des bovins reposent sur la bonne connaissance des animaux. Le matériel est simple, mais il doit être utilisé en tenant compte du comportement des animaux. L’objectif de l’épreuve est de démontrer les aptitudes des apprenants à contenir et manipuler un bovin en sécurité tout en respectant les règles
élémentaires d’ergonomie et le bien-être animal.
Il s’agit aussi de valoriser le travail d’équipe, tant dans la préparation que dans l’exécution.
L’épreuve, d’une durée de 10 minutes, est effectuée sur le ring par trois élèves sans l’aide d’adultes :

1 élève pour la manipulation ;

1 élève pour les commentaires (en français) ;

1 élève pour amener et reprendre l’animal (éventuellement un autre pour le veau).
L’établissement utilisera un animal issu de son troupeau. Pour la sécurité de tous, chaque établissement est invité à présenter un animal calme et apte à la manipulation.
Le candidat pour la manipulation ainsi que l’équipier qui amène et reprend l’animal devront obligatoirement disposer d’équipements individuels de sécurité réglementaires (combinaison, gants, chaussures de sécurité). Dans le cas contraire, ils ne seront pas admis à participer à l’épreuve.

L’élève qui amène l’animal le libère dans le ring. A la fin de l’exercice, il le reprend. Le tout doit se faire dans les conditions de sécurité et de respect
du bien-être animal.
L’élève en charge de la manipulation doit :

  1. Attraper l’animal
  2. Amarrer l’animal
  3. Réaliser un licol d’attache ou anti-étranglement
  4. Ôter la corde
  5. Poser un licol en corde
  6. Poser un licol de sortie de ring
  7. Ôter le licol d’attache ou anti-étranglement
  8. Détacher l’animal et le transmettre au convoyeur
    Le choix des techniques utilisées pour la manipulation n’est pas imposé. Le jury appréciera les explications fournies par l’équipe concernant le choix
    de la technique retenue en fonction du comportement de l’animal et la qualité des commentaires fournis.
    L’élève en charge des commentaires devra porter le polo et le gilet sans manches fournis par l’organisateur. Il sera doté d’un micro HF. Il sera libre de
    ses commentaires mais, à titre indicatif, il pourra présenter son lycée, l’animal et devra commenter les gestes de son partenaire.
    L’élève en charge des commentaires et l’élève qui amène l’animal seront également jugés.
    Une attention particulière sera portée à l’observation des règles de sécurité.
    Section établissements étrangers : Les équipes étrangères réaliseront la même épreuve que les établissements français. Dans le cas où les candidats
    étrangers ne sont pas francophones, les commentaires seront réalisés par un candidat de l’équipe française partenaire.
    Les candidats seront évalués sur trois critères :

La justesse de l’exécution

Le travail en sécurité

Les commentaires


Article 459 Epreuve n° 3 : grand oral de présentation sur le ring
L’épreuve de présentation sur le ring est réalisée par chaque équipe au complet, accompagnée d’un bovin adulte (et du veau dans le cas d’une femelle suitée). Les participants en charge de l’animal portent obligatoirement des gants et des chaussures de sécurité. L’accompagnement par un adulte n’est pas autorisé. Les apprenants doivent porter le polo et le gilet sans manches fournis par l’organisateur, un pantalon ou une jupe et des chaussures de couleur foncée (noire si possible). Tous les moyens électroniques de communication (téléphone portable, tablette etc.) sont interdits.
La présence d’un groupe de musique acoustique (sans amplificateur) constitué par les élèves est possible dans la limite des six élèves autorisés à participer à cette épreuve. Il est formellement interdit de venir avec de la musique enregistrée (CD, clé USB, etc.). Les organisateurs mettent à disposition de l’équipe des micros HF au nombre de 6 maximum. Les mascottes des établissements ne peuvent en aucun cas être présentes sur le ring. Cette épreuve met en évidence l’établissement dans son territoire, les formations qu’il propose, l’implication des élèves/étudiants sur l’exploitation, les liens avec l’environnement professionnel ainsi que l’ouverture internationale de l’enseignement dispensé. Elle intègre la présentation de l’animal en insistant sur les qualités et les défauts éventuels. L’ouverture internationale de l’enseignement peut être mise en avant par toute action ou projet visant à faire découvrir en interne aux élèves et étudiants ou hors les murs, une culture, une langue, un sujet concernant d’autres pays. En ce sens, cette ouverture s’inscrit dans la mission de coopération internationale des établissements agricoles. Cela peut prendre la forme d’activités extra-scolaires (clubs de langues, vidéo, mangas…), d’animations culturelles (visionnage de films ou documentaires étrangers, forums, marché international…), de jumelages et d’échanges avec des pays limitrophes ou bien plus éloignés (en partenariat avec les communes ou non), d’actions de solidarité internationale (en partenariat avec des ONG ou non), de mobilités à l’étranger, de sections européennes ou de projets ou d’échanges financés ou non par l’agence Erasmus+.
La séquence sur l’ouverture internationale est réalisée en langue étrangère (au choix : anglais, allemand, espagnol) en faisant intervenir au moins trois participants. Cette partie doit être présentée deux fois par des apprenants distincts : une fois en français et une fois en langue étrangère.
Section établissements étrangers : L’épreuve peut se faire soit en français, soit dans la langue maternelle de l’équipe. Dans ce cas-là, un sous-titrage doit être fourni qui sera projeté sur l’écran lors de la diffusion sur le ring. Les établissements étrangers aidés par leur partenaire français doivent fournir le texte en français avec un séquençage précis des 5 minutes de la présentation au plus tard le vendredi 28 janvier 2022. La séquence sur l’ouverture
internationale est réalisée en langue étrangère (au choix : anglais, allemand, espagnol).
Chaque établissement dispose de 5 minutes pour assurer l’ensemble de la prestation à compter de l’entrée sur le ring. La présentation orale débute dès l’entrée sur le ring. Le passage sur le podium avec l’animal est obligatoire.
Les critères d’évaluation sont l’originalité et la qualité de la mise en scène, la gestion de l’espace scénique, la maîtrise du fond et du vocabulaire technique, l’implication des apprenants dans l’ouverture internationale et l’expression en langue étrangère. Des pénalités peuvent être appliquées en cas de non-respect des consignes.


Article 460 Epreuve n° 4 : notation du comportement des élèves sur le salon


L’objectif est d’évaluer le comportement et le respect des consignes par les élèves afin de favoriser un esprit d’éleveur responsable.
Le comportement et le respect des consignes seront notés à partir des critères suivants :

Le respect des horaires et du règlement ;

Le respect du bien-être des animaux et l’entretien des stalles ;

La tenue générale des candidats (vestimentaire, port du badge, etc.) ;

L’attitude et le comportement pendant tout le séjour et lors de la traite

Le comportement envers les autres concurrents.
Le passage du jury se fera à l’improviste et au moins deux fois dans la journée.


Article 461 Jury

Les membres du jury sont désignés pour chaque épreuve par le Commissaire général. Ils sont recrutés parmi les professionnels de la communication et du secteur agricole, les agents du MAA, de l’organisateur et du Groupe France Agricole et, en ce qui concerne l’épreuve de présentation, d’un représentant de l’Agence ERASMUS+ France. Tout membre d’un établissement présentant des concurrents ne peut être membre du jury.

Article 462 Calcul des notes et classement
Chaque épreuve est notée sur 20 (moyenne des notations des membres du jury de chaque épreuve) et affectée des coefficients suivants :
Epreuve Coefficient
1ère épreuve de communication (article et stalle) 2
2ème épreuve de manipulation d’un bovin 2,5
3ème épreuve du grand oral de présentation sur le ring 3
4ème épreuve de notation du comportement des élèves sur le Salon 0,5
L’établissement ayant obtenu le plus grand nombre de points à l’issue des quatre épreuves est déclaré vainqueur du Trophée International de
l’Enseignement Agricole dans sa section. En cas d’ex æquo, c’est l’épreuve de présentation puis de manipulation si nécessaire qui permettent de
départager les établissements.
Trois points au maximum peuvent être retirés au total des points obtenus par établissement en cas de transgression, de non-respect des consignes et des dates limites.

Article 463 Remise des prix et palmarès
Pendant la remise des prix, les élèves doivent porter le polo et le gilet sans manches fournis par l’organisateur, un pantalon ou une jupe et des
chaussures de couleur foncée (noire si possible).
Les établissements participant au Trophée seront inscrits au palmarès par ordre de classement.
A l’issue de la remise des prix, seul le classement des lauréats sera affiché au Commissariat du TIEA. Les classements de l’ensemble des
établissements, les notes obtenues ainsi que le commentaire du jury seront disponibles sur l’extranet.

Article 464 Prix
Pour chacune des sections, les trois établissements arrivés en tête se verront décerner un Prix (1er Prix, 2ème Prix, 3ème Prix).
Pour la 5ème section (établissements étrangers) :

  • Si 3 établissements étrangers participent au Trophée, seul le 1er prix sera décerné
  • Si 4 établissements étrangers participent au Trophée, seul les 1er et 2ème prix seront décernés
  • Si plus de 4 établissements étrangers participent au Trophée, les trois établissements arrivés en tête se verront décerner un Prix (1er
    Prix, 2ème Prix, 3ème Prix).
    Un Prix du « Grand Vainqueur » toutes catégories sera décerné à l’établissement arrivé en tête du classement général. Ce prix ne pourra être attribué
    deux années de suite au même établissement qui sera alors distingué par un Prix de « Rappel de Championnat » ; le « Grand Prix toutes catégories »
    revenant alors à l’équipe immédiatement suivante au classement général.
    Ces prix peuvent être modifiés par le Commissaire général en fonction du nombre d’établissements inscrits.
    Des prix spéciaux peuvent être décernés par l’organisateur.
    Article 465 Récompenses
    Chaque participant recevra un diplôme, chaque animal adulte une plaque de participation et les équipes lauréates un trophée. Les dotations financières
    seront versées par le Crédit Agricole, partenaire des Concours jeunes du Concours Général Agricole, par virement au compte de l’établissement au plus tard trois mois après le salon. Des cadeaux peuvent être attribués en complément par le Concours Général Agricole ou ses partenaires.
    Article 466 Prix ERASMUS+
    Le prix Erasmus+ sera décerné à l’établissement français qui obtiendra la meilleure note à l’épreuve du grand oral de présentation sur le ring.
    Ce Prix sera matérialisé par un trophée destiné à l’établissement et un diplôme remis à chaque membre de l’équipe.
    Une dotation spéciale de 3000 euros (trois mille euros) sera accordée par ERASMUS à l’établissement lauréat du Prix Erasmus+ à utiliser selon l’une des deux options suivantes (la seconde option n’étant mise en oeuvre que si la première n’est pas envisageable) :
  • Option 1 : participation au financement d’un voyage d’études organisé par l’établissement, pour les jeunes de la/les classe(s) dont est/sont issu(s)
    les équipiers TIEA lauréats, pour une destination européenne. L’établissement devra en contrepartie saisir l’opportunité de ce voyage pour renforcer ou développer un partenariat avec un établissement européen, en lien avec un projet existant ou à envisager par la suite dans le cadre du programme Erasmus +.
  • Option 2 : contribution à l’achat de matériel informatique qui permettra, par l’utilisation de la plateforme Etwinning, de favoriser des échanges
    virtuels avec un autre établissement européen. Il s’agira dans ce cas d’une démarche incitative pour une première étape de rapprochement avec un établissement partenaire européen.
    Article 467 Valorisation des distinctions par les établissements lauréats

Les établissements lauréats sont autorisés à faire valoir dans leur communication, et dans les conditions fixées par le présent règlement (cf. Cinquième Partie), la distinction obtenue par leur équipe.
Cette promotion s’attachera à faire ressortir le rôle pédagogique du Trophée International de l’Enseignement Agricole et plus généralement de la
contribution apportée à la formation des futurs professionnels par les Concours Jeunes du Concours Général Agricole.

Article 468 Sanctions
Le non-respect du présent règlement ou un manquement grave à celui-ci disqualifiera l’établissement. Les établissements disqualifiés à une épreuve ou au Trophée International de l’Enseignement Agricole n’apparaitront pas au palmarès.